Quel carburant est utilisé dans une voiture de course et de compétition?

C’est une question bête que je me suis posée, mais j’avais envie de vous partager mes recherches. Quel carburant est utilisé dans une voiture de course, de compétition ? Je vais vous parler de la Formule 1, mais ce type de carburant est aussi utilisé par les voitures de Rallye comme les WRC. De nos jours, la courses à la performance amène les constructeurs à être toujours plus innovant. C’est ce qu’ils ont fait, vous allez le voir par la suite !

Nous pouvons nous imaginer que les ingénieurs mettent du nitrométhane comme carburant dans les voitures de courses. Du genre à la Fast & Furious, les pilotes appuient sur le bouton rouge, et d’un coup ils s’envolent vers la ligne d’arrivé. Ce n’est pas vraiment ça, enfin ce n’est pas le cas en F1 ou en WRC les amis ! Nous y reviendrons plus tard quant à l’utilisation de ce produit. Passons maintenant à la découverte du carburant qui propulse une voiture de course ou de compétition !

Peut-on rouler en F1 avec l’essence de notre station habituelle ?

C’est Dimanche, il fait beau, il fait chaud, et vous avez une folle envie de sortir votre monoplace. Imaginons que vous sortez votre F1 pour aller faire un petit tour sur les routes de campagnes (tout en respectant le 80 km/h évidemment). Il est tout à fait possible de mettre du SP98 de la station la plus proche si vous tombez en rade. 

La monoplace perdra environ 5% de puissance par rapport au carburant utilisé en compétition. Ce n’est pas négligeable car 5% représente quand même 30 chevaux sur ce type de voiture. Mais alors qu’est-ce qui différencie le Sans Plomb de tous les jours et celui utilisé en course ? Les deux carburants sont tout de même très proche au niveau de la composition.

Quelles sont les différences entre les deux ?

La réponse se trouve dans les additifs incorporés à la recette ! Ces additifs vont apporter un rien aux performances de la voiture, mais à ce stade, c’est ce petit rien qui peut faire la différence. On parle aussi de carburant plus « léger » dû à sa composition. On parle aussi de carburant qui permette de garder une température moteur optimale en course. Quand je dis plus léger, cela veut littéralement dire qu’il pèse moins lourd, car certains additifs sont en plus petite quantité par rapport au SP 98 classique.

De plus, l’indice d’octane n’est pas limité, mais les ingrédients et leurs proportions sont contrôlés.

À l’inverse, une voiture de tourisme peut-elle rouler avec le carburant de course ?

Une voiture de série pourrait rouler avec ce type de carburant. Les performances de cette dernière seront améliorées, le seul problème serait le prix du plein. Ce type de carburant développé pour les F1 nécessite beaucoup de contrôles. De plus, il est produit en petite quantité. La rareté de ce dernier, fait qu’il est très cher au litre !

Pour conclure, il faut savoir qu’aujourd’hui, le carburant d’une voiture de course est autant travaillé que l’aérodynamique. Ce carburant est très proche du Sans Plomb tout public. Les additifs le sont aussi, mais ils sont performants et optimisés pour les moteurs pointus de F1. Du lubrifiant de F1 dans une voiture de série, obligerait cette dernière à être vidangée tout les 3 000 km ! Certains composants nécessaires au nettoyage de la mécanique sont absents ou en trop faible quantité pour préserver votre moteur dans le temps.

Si cela vous a plu, je vous invites à laisser un commentaire ou à me contacter ici. Je suis aussi présent sur Instagram, je publie fréquemment du contenu sur ce réseaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *